Comment as tu connu WIBS ?

 

Après mon bac scientifique, j’ai tout d’abord intégré une licence en management de la qualité à l’université Paris VI Pierre-et-Marie-Curie. J’aimais l’idée d’avoir une vue d’ensemble de l’entreprise, de pouvoir comprendre en profondeur les rouages des organisations. L’objectif de cette formation est de pouvoir concrètement maîtriser et cartographier les différents risques de nos futurs sociétés clientes, et créer ainsi les meilleures conditions pour l’obtention de la très fameuse certification ISO 9001.

J’aimais ce que je découvrais et ce que je faisais, mais je ne me sentais pas pourtant complètement satisfaite. Je trouvais cela un peu trop “théorique”. Je voulais plus de business en direct, plus de chiffres, plus de relationnel. Je sentais qu’il me fallait un métier où j’accompagne en temps réel les entreprises, où je sois partie prenante des projets.

Donc virage à 360°, nouvelle orientation! WIBS!

 

Raconte-nous comment ta scolarité s’est passée !

 

J’ai découvert WIBS sur internet, à la fin de ma licence. Je me suis largement renseignée sur la réputation de l’école, puis j’ai candidaté pour un Mastère 1 généraliste afin de me m'acclimater à ma nouvelle orientation.

J’en garde un excellent souvenir. Les cours de finance de Mme Sannipoli (professeur de finance et directrice générale de WIBS ndlr) m’ont fait encore plus saisir et aimer cette matière. Cette année m’a permis de vraiment conforter mon choix dans ce désir d’aller vers la gestion, la comptabilité et la finance d’entreprise.

J’ai décroché dans la même période un stage chez VR conseil en tant que contrôleur de gestion. J’avais pour mission de mettre en place des outils de gestion commerciale, faire du reporting budgétaire et staffer des profils Java pour des grandes banques. Le côté SSII m’a beaucoup plu, nous étions 7 ou 8 et l’ambiance était agréable. Une belle expérience !

 

Puis voici le moment du mastère 2 et de ton choix de spécialisation ?

 

Pendant le M2 en spécialité ingénierie financière et développement d’entreprise, j’ai appris tout le nécessaire pour être pragmatique et opérationnelle sur le marché du travail.

Mon stage de fin d’études s’est déroulé chez Nissan Europe de mars à août 2011: cela marque le début d’une belle aventure qui durera 6 ans.

 

Quelles étaient tes missions au sein de Nissan Europe ?

 

A mon arrivée, je participais aux clôtures mensuelles et annuelles, je m’occupais de l’intégration des coûts dans SAP et la partie analyse de provision. Concrètement, je m’occupais de l’analyse des centres de coûts des entreprises.

Après cette période et une fois le diplôme en poche, Nissan m’a prolongé en CDI et j’ai ainsi intégré pour de bon l’équipe des contrôleurs de gestion. J’ai géré les rapports mensuels des coûts des différentes fonctions de l’entreprise (communication, RH, marketing) dans les nombreux départements liés au siège social.

Tous les ans il y avait un élargissement du périmètre d’activité : vraiment passionnant.

Les années suivantes j’avais la responsabilité, par exemple, du suivi budgétaire pur (mensuel, prévisionnel), la création des tableaux de bord et le suivi des indicateurs de performance pour la direction.

J’ai quitté Nissan il y a quelques semaines pour me lancer dans de nouvelles aventures entrepreneuriales.

 

Belle expérience et belle évolution Mélissa en tout cas, bravo !

 

Je suis très heureuse. WIBS m’a délivré une formation solide, et cette première expérience dans une grande entreprise a été très formatrice.

Aujourd’hui libre professionnellement, je me sens prête pour relever tous les défis !

 

Félicitations et bonne continuation !

 

Mai 2017