Comment avez-vous découvert Weller ?

Je suis issu de la première promotion lilloise de WIBS-IPME, du temps de Jacques Benssoussan ! J’investissais beaucoup de mon temps au sein de l’IPME, l’ambiance me plaisait : président du BDE, je faisais également partie de la Junior Entreprise et je participais à l’animation de la toute fraîche association des Anciens !

Je garde un vivant des missions export qui nous ouvraient l’esprit et les perspectives sur le monde du travail !

Ma première mission en entreprise pendant ma scolarité fut de prendre la responsabilité d’un magasin de meubles HOME SALON, qui appartenait au père d’un de mes camarades étudiant de WIBS.

Quelles ont été vos premières expériences professionnelles après l’obtention de votre diplôme ?

 

Après l’IPME, j’ai intégré Leroy Merlin ou j’ai travaillé 8 années.

Quatre ans en tant que chef de secteur : je devais alors gérer l’animation commerciale de plusieurs rayons. A raison de 5 à 6 personnes, j’avais alors sous ma responsabilité une trentaine de personnes. Les quatre années suivantes, je me suis occupé du contrôle de gestion, poste stratégique près de la direction du magasin.

J’ai vécu d’excellentes années chez eux.

Puis vient le temps de l’entreprenariat !

 

Oui. Nous avons décidé avec mon frère et ma sœur de racheter une société que mon père avait créé et développé mais dont il n’était pas propriétaire, Sopropêche, spécialisée dans la valorisation des déchets de poisson. Aujourd’hui, l’entreprise réalise 80 millions de CA et dispose de 5 filiales en France et à l’étranger.

J’ai par la suite revendu mes parts à mon frère et j’ai créé dans la foulée deux nouvelles sociétés : 

1. G.I.N, Générale d’importation Nord, spécialisée dans le négoce de produits surgelés poissonniers.

2.H.U.D.E.O.T pour Hugues Dérôme Opale Trading, se spécialise dans le négoce international dans 3 départements différents :

- L’import de produits de décoration et d’aménagement de la maison depuis le Vietnam et l’Indonésie. Il s’agit en majorité de meubles intérieur et extérieur en TECK. Je ne vends pas directement les produits ; je les mets en dépôt-vente dans des magasins avec des contrats d’association.

- Le négoce de matières premières pour l’alimentation humaine, animale et pour le secteur des engrais importés depuis l’Inde, l’Allemagne et l’Espagne. C’est une activité peu connue du grand public : les matières premières en question sont par exemple le tourteau de ricin, les farines de plume et de viande,  sulfate de potasse, etc...  !

- Je fais enfin du sauvetage en assurance ! Tout à fait autre chose, mais toujours du négoce : je suis en communication permanente avec les experts en assurance fluviaux, maritimes ou routiers. Je rachète  la marchandise pour la revaloriser : tous types de produits hormis les produits chimiques, métal...

C’est un métier passionnant mais extrêmement prenant qui peut être 24 / 24

H.U.D.E.O.T a été créé en 2008. Elle emploie 4 personnes et réalise 4 millions de CA.

G.I.N réalise 2,5 millions de CA et emploie 2 personnes.

Il est fascinant d’entreprendre, c’est une aventure magnifique. J’invite tous les étudiants et les diplômés qui hésiteraient encore à se lancer et à vivre pleinement cette aventure !

Merci Hugues pour votre témoignage ! 

 

Décembre 2015