Florian nous partage les temps forts de son parcours professionnel et ses challenges quotidiens en tant qu'ingénieur commercial BtoB.

 

Comment se sont passées tes années avant d’intégrer WIBS ?

J’ai réalisé la majeure partie de mes études en alternance. L’alternance est un mode d’apprentissage que j’apprécie beaucoup : il permet de conjuguer avantageusement théorie et mise en pratique.

Mon expérience de l’alternance a débuté dès la fin du collège. Après la 3ème, je voulais découvrir concrètement le monde du travail. Ayant un relationnel facile et le goût du contact, j’ai choisi de me lancer dans un BEP Vente Action Marchande.

J’ai parallèlement intégré Franprix en tant qu’agent polyvalent. J’y faisais un peu de tout (manutention, caisse, logistique, facing, etc...). C’était une très précieuse première expérience : cela m’a permis d’apprendre les bases.

J’ai toujours eu une forte appétence pour la mode en général et la confection haut de gamme en particulier. Ce milieu m’a toujours plu et fasciné. Après l’expérience Franprix, je me suis donc mis en quête d’un métier dans ce secteur. Après quelques semaines de recherche, j’ai trouvé exactement ce que je souhaitais : un poste de vendeur dans un des temples de la mode parisienne, le Bon Marché Rive Gauche ! J’y ai passé mes deux années de formation jusqu’à l’obtention de mon Bac Pro.

Je garde un excellent souvenir de ce temps au Bon Marché. Très motivé par ce nouveau travail, je me donnais à fond et mes résultats étaient excellents.

Le magasin a de ce fait décidé de me donner la responsabilité commerciale d’un corner pendant les 6 derniers mois de ma formation. Je m’occupais de la petite surface commerciale de Tufi Duek, un créateur brésilien. En contact direct avec la marque, je devais coordonner les équipes de merchandising du magasin et le directeur artistique pour optimiser le rendu du corner et permettre une rentabilité maximum du corner. C’était un challenge passionnant !

 

Une fois votre bac pro en poche, dans quel secteur avez-vous poursuivi ?

 

L’ingénierie informatique ! J’ai dans ma famille plusieurs personnes qui travaillent dans ce secteur et qui m’en ont présenté les séduisants atouts.

J’intègre donc un BTS Négociation Relation Client et rejoins en alternance les équipes commerciales d’une SSII appelée Améthyste.

Je découvre chez eux plus précisément les réalités commerciales et financières d’une SSII : j’apprends la gestion des consultants et les présentations aux clients. J’emmagasine également tout le champ lexical sectoriel propre à celui-ci.

Deuxième année de BTS, changement d’activité et de secteur : je rejoins la société Régie Média, une régie publicitaire éditrice de revues spécialisées délivrées aux professionnelles de santé. Régie Média vend des pages de publicité aux laboratoires pharmaceutiques, aux pharmacies et plus généralement à tous les entreprises spécialisées dans l’univers de la santé. L’entreprise dispose également d’une branche événementielle pour communiquer auprès des praticiens.

Je découvre alors la réalité discrète et passionnante du marché de la santé côté professionnel.

BTS en poche, je décide de vivre une année sabbatique.

 

Avez-vous mis à profit ce temps pour voyager ?

 

Oui. Je suis parti vivre à Londres pendant 7 mois et demi ! Il fallait que je m’améliore en anglais pour la suite de mon parcours. Ce voyage m’a permis de beaucoup pratiquer : mon niveau n’avait plus rien à voir en rentrant !

Quelques semaines après mon retour, je décroche un poste d’assistant responsable à la boutique Loft Design By à Franklin Roosevelt. Je planifie d’y rester 4 mois jusqu’à la rentrée scolaire suivante.

 

Est-ce à ce moment là que vous avez intégré WIBS ?

 

Non, Pas encore. J’ai intégré WIBS pour y effectuer mes années de Master !

J’ai cette fois-là intégré une école de commerce qui ne proposait pas de cursus en alternance. Je n’en garde pas un bon souvenir : le fait de changer de mode d’apprentissage m’a donné l’impression de retourner en arrière, en enfance.

J’en ai tiré les conclusions qui s’imposent : il fallait que je reprenne les études avec un mode d’apprentissage plus efficace et bénéfique pour moi.

Je participe alors à un forum pour trouver une formation plus adaptée, et recherche une nouvelle entreprise. Une offre de partenariat éducatif retient mon attention au pôle Léonard de Vinci pour une formation de négociateur/chargé d’affaires en alternance ! C’est parti !

C’est à ce moment-là que j’ai fait la connaissance mon entreprise actuelle, Odyssée Conseil. Odyssée Conseil est un cabinet de conseil intégrateur de solutions de dématérialisation des factures. J’ai passé une excellente première année chez eux. Mon expérience en SSII a facilité mon adaptation à ce nouveau challenge.

Bac +3 validé, je souhaite désormais atteindre le niveau Bac +5 !

Me voilà reparti à la recherche d’une nouvelle école. J’identifie WIBS dans un salon et j’y postule. Je rejoins la formation Master Management du Développement Commercial et poursuit chez Odyssée Conseil pendant les deux années.

J’en garde un excellent souvenir ! WIBS a transformé mes perceptions du monde professionnel. L’année de spécialisation m’a apporté de nombreuses clés pour mieux comprendre le fonctionnement des entreprises et de l’environnement économique.

 

Peux-tu nous présenter plus en détails ton métier d’ingénieur commercial BtoB ?

 

Au quotidien, je prospecte pour trouver de nouvelles pistes de business, des projets d’intégration pour des entreprises qui veulent dématérialiser leurs factures et optimiser leurs gestions comptables. Mon métier consiste à être force de persuasion et proposition pour le directeur administratif et financier. Je dois pour cela approfondir les relations commerciales pour comprendre très précisément la nature de leurs besoins.

Je m’occupe également de trouver des missions pour les consultants en inter contrats.

 

Comment vois-tu l’avenir ?

 

J’ai envie de continuer à faire mes preuves dans ce métier. L’entrepreneuriat me tente certe beaucoup, mais je me laisse le temps de faire germer l’idée qui fera vraiment la différence !

 

Parfait ! Excellente continuation Florian et merci !

 

 

Janvier 2016