Adeline nous présente son parcours étudiant et les premières réussites de sa carrière.

 

Bonjour Adeline, présentez-nous donc votre parcours étudiant !

 

Mon parcours étudiant a été clair et net : j’ai su tôt ce que je voulais faire.

J’ai intégré WIBS pour mettre toutes les chances de mon côté pour mon année de Master 2. La réputation de l’école WIBS n’est plus à faire ; je souhaitais fortement augmenter mes compétences en Marketing, en Communication ainsi qu’en E-Marketing.

 

Parfait ! quelles ont été vos expériences pré-WIBS !?

 

Avant cela, mon parcours étudiant a été riche et varié :

Après un BAC ES, j’ai choisi de me lancer dans un DUT Techniques de Commercialisation à l’Université de Rouen pour découvrir les matières liées au marketing et à la communication.

Cela m’a beaucoup plu. J’ai immédiatement voulu persévérer dans cette voie. Après validation de mon DUT, je me suis inscrite en Licence Pro Marketing, toujours à Rouen.

Une fois ma Licence obtenue, prête à continuer, je me suis retrouvée face à une difficulté à laquelle je ne m’attendais pas : il est très compliqué de rejoindre un master universitaire « classique » avec un diplôme issu d’une formation professionnelle, même avec de très bonnes notes !

Je me suis donc rendu sur des salons étudiants parisiens pour me renseigner sur d'autres formations. J’ai intégré une autre école parisienne pour suivre un Master marketing en alternance.

J’ai dans le même temps découvert une offre d’emploi en tant qu’assistance marketing chez Vatel.

 

Pourquoi vous être précisément arrêtée sur cette offre ?

 

Cela correspondait parfaitement à ce que je voulais faire.

Vatel est une école de management hôtelier spécialisée dans le domaine du luxe. Elle forme les futurs cadres dirigeants de l’hôtellerie international. Vatel a été très sensible à ma candidature car j’avais un point fort : avoir déjà fait un stage dans l’hôtellerie pendant mes études ! C’était un stage pendant ma licence pro : 4 mois et demi au service marketing de l’Hôtel Mont-Vernon en Normandie.

L’hôtellerie demande une « strictitude » particulière : le fait que je sois familière des codes et des exigences du secteur m’a permis de faire la différence. J’ai eu une réponse immédiate de la responsable promotion.

Elle a souhaité me rencontrer deux fois, puis elle a accepté ma candidature !

 

Pouvez-vous nous présenter vos missions chez Vatel !

 

Cela fait 3 ans que je suis chez Vatel. Je suis actuellement assistante de la responsable promotion.

Vatel est une école de management hôtelier post-bac où les étudiants alternent entre théorie et pratique. Ils réalisent leurs expériences pratiques dans le restaurant d’application Vatel*** ouvert au public avant d’être recrutés par les plus grands groupes hôteliers en France et à l’international.

La première année, j’avais à ma charge les mailings et le phoning, le marketing, une partie de la gestion administrative. Je participais également aux portes ouvertes et aux salons.

Je décide à la fin du M1 de changer d’école de commerce car le master dans lequel je m’étais engagé n’était pas certifié par l’état niveau 1. Je tiens à cette reconnaissance du diplôme pour la suite de ma carrière.

Je cherche donc encore une formation, cette fois-ci Bac+5 !

J’en parle alors à ma responsable promotion qui me fait immédiatement part d’un excellent retour d’expérience sur une étudiante recrutée l’année précédente qui avait fait sa formation certifiée niveau 1 dans une école parisienne nommée « Weller » ! Je me renseigne sur la réputation et le niveau de l’école et décide de passer les tests d’admission WIBS et je suis admise dans le Master 2 Marketing et Communication avec spécialisation E-marketing !

 

Dites-nous quelques mots sur votre expérience WIBS !

 

J’ai trouvé appréciable et enrichissant que ce soit des professionnels qui viennent apporter leurs vraies expériences. Nous avions parmi nos professeurs WIBS un chef de produit chez Lancôme, un directeur d’une autre école de commerce spécialisée dans le monde du luxe et de la mode… Ils nous parlent de vécu : c’est du concret et de l’utile.

Et puis, c’est aussi en alternance. L’alternance est précieuse car elle ne triche pas : on voit tout de suite si ce qu’on apprend sert ou non !

Je garde un bon souvenir du module management de projet : un entrepreneur de start-up est venu nous proposer son cas, et nous devions lui faire une proposition pour sa communication et son identité visuelle. Nous avons gagné le challenge avec 3 de mes amies, nous avons eu une excellente note !

Je poursuivais pendant ce temps là ma deuxième année chez Vatel. J’ai pris part, en plus de mes responsabilités courantes, à l’organisation de plusieurs événements et à la représentation commerciale. J’ai également été intégré dans l’équipe qui gère le projet d’ouverture de la future école à Londres !

 

Top ! En quoi consiste précisément votre travail chez Vatel depuis que vous êtes effectivement diplômée ?

 

En tant qu’assistante de la responsable promotion, je gère les candidats depuis la prise de contact jusqu’à l’inscription. J’informe les candidats intéressés, je gère les envois de documentation et le suivi pour les trois capitales (Paris, Londres, Bruxelles). Je fournis les dossiers complets afin que Mme Selinger fasse sa première sélection. Puis j’envoie les réponses. Quand c’est positif, ils sont convoqués pour le concours d’entrée et je m’occupe de cette convocation. Je planifie donc ces rencontres et gère les aspects administratifs.

Cette année je vais faire passer les entretiens ! Je suis chargée de les informer de leurs résultats et de les accompagner dans la gestion des derniers éléments administratifs.

Je m’occupe également de l’aspect marketing stratégique, plus précisement de la veille concurentielle et de la relation clientèle étendue. J'analyse en permanence le positionnement et les offres de nos concurrents pour toujours proposer la meilleure offre possible. Grâce au CRM, je suis l’activité (demandes, dossiers, Portes Ouvertes et salons), je fais parler les chiffres et réalise le reporting de la partie marketing/communication. 

Je mets enfin en avant les anciens et la richesse de leur parcours ! Nous, nous avons baptisés cela les « Success Stories » ! (Rires)

 

Chère Adeline, que peut-on vous souhaiter ?

 

Que cela continue de croître et d'embellir ainsi! Je souhaiterais que mon métier prenne progressivement une envergure internationale ; je suis passionné par les autres cultures et les rencontres enrichissantes. Je suis très bien chez Vatel, j’aime mon métier et ces perspectives me réjouissent !

 

Excellente continuation et grand merci pour votre sympathie Adeline !

 

28/01/2016